Selon la Caisse des dépôts, les livrets réglementés ont enregistré des résultats plutôt positifs au mois de mars puisqu’ils ont profité de quelques 420 millions d’euros. L’encours du livret A et du Livret de développement durable a d’ailleurs atteint 356 milliards d’euros fin du T1 2016. Cette progression des encours des deux livrets fait suite à une longue période négative où le montant des retraits n’a cessé de croître.

Pour comprendre cette désertion des épargnants pour les livrets réglementés, il faut revenir à leurs taux d’épargne. Ce dernier qui est descendu à 0,75%, soit un niveau record, peine aujourd’hui à séduire les français. Dans l’optique de savoir ou placer son argent, la plupart des épargnants se tournent ainsi vers d’autres produits rémunérateurs tels que le Plan épargne logement et l’assurance-vie. L’assurance-vie est aujourd’hui le placement préféré des français grâce à ses nombreux avantages, dont notamment celui lié à la fiscalité assurance vie. Mais les épargnants font également le choix de laisser dormir leur argent sur leur compte bancaire depuis la baisse du taux des livrets réglementés.

Le livret A propose néanmoins certains avantages intéressants, comme la disponibilité de l’épargne placée ou le fait que les intérêts et les sommes déposées ne sont pas imposés. De plus, étant donné la faiblesse de l’inflation en 2015, le rendement du livret A s’est avéré plutôt intéressant pour les épargnants l’an dernier.

Pour bénéficier d’un placement performant, vous pouvez également vous orienter vers les banques en ligne. En effet, ouvrir un compte bancaire dans ce type d’établissement vous permet non seulement de profiter d’un compte courant et d’une carte bancaire en ligne gratuite, mais également d’une panoplie de produits d’épargne à taux boostés qui peuvent aller jusqu’à 3%.